EXLCBLOG.INFO Prévention à l'égard de la Légion du Christ et du Regnum Christi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La Légion du Christ dévoilée

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 21 février 2012

Le véritable charisme de la Légion

Attention_manipulation.jpgUn texte remarquable, écrit par un ancien légionnaire américain, Glenn Favreau, qui a travaillé quelques années à la Direction Générale, à Rome. De ce que je sais, il est aujourd'hui devenu avocat dans le Michigan. Ce texte a été écrit, sauf erreur de ma part, il y a quatre ans, et a été publié sur le site de ReGAIN au moment même où l'association (seul petit village gaulois résistant à l'envahisseur!) était poursuivi en justice par la Légion.

Je trouve cette analyse saisissante, et je pourrais épiloguer pendant des heures sur chacun des points soulevés. Je me suis permis, en quelques endroits, d'ajouter des exemples de mon expérience personnelle ou de témoignages que j'ai pu recevoir pour illustrer les propos de l'auteur.

Il y a trois ans, nous apprenions les premières révélations sur la double vie du père Maciel. La vérité, si bien cachée, parfois au prix de crimes d'une cruauté sans nom, est apparue progressivement, malgré toute la mauvaise volonté des autorités légionnaires. Néanmoins, pour beaucoup d'anciens légionnaires et même de légionnaires en poste, ces révélations portaient en elles un rayon d'espérance: celle d'une conversion sincère. Hélas, encore une fois, la Légion, continuant ses manipulations habituelles au sein même de l'Eglise, a su trouver les astuces pour renverser la situation à son avantage et faire croire au monde que "par un miracle extraordinaire" le père Maciel avait été l'instrument de Dieu. Depuis, pratiquement aucun changement. Quelques larmes de crocodile. Les anciens légionnaires, ceux qui avaient lutté pour la vérité, au prix de sacrifices incroyables, n'ont été ni contactés, ni remerciés, ni bien sûr indemnisés.

Je trouve que ce texte montre très bien qu'il y a un dynamisme pervers dans la congrégation qui ne peut pas se réformer tant il est ancré dans la mentalité des légionnaires, lesquels, quand ils sortent de la congrégation, mettent des années et des années à reconstruire les fondements de leur agir moral, tant la spiritualité légionnaire induit subrepticement un clivage entre le dire et le faire. En ce qui me concerne, je crois que la Légion est un paradigme de structure de péchés (Et encore une fois, je répète que je ne juge pas les légionnaires, en tant que personnes, qui dans cette triste histoire sont surtout des victimes, voire des martyrs de ce système coercitif inique). Or, cette structure de péché s'est construite, dans le temps, par des petits mensonges qui se sont accumulés, les uns après les autres, jusqu'à construire cette congrégation, aux allures si gonflantes et imposantes, mais qui n'est en fait qu'une énorme et gigantesque imposture; au même titre que certains totalitarismes du 20ème siècle.

Le légionnaire menteur (original en anglais sur le site de ReGAIN)

Par Glenn Favreau

Il n'est pas besoin d'écrire une thèse pour montrer que le mensonge est un péché. Cette notion est inscrite en nous, comme une sorte d'expression de la loi naturelle. C'est un péché de mentir, mais c'est aussi déshumanisant : manière de dire que le mensonge rend une personne inférieure à son statut d'être humain.

Mentir par l'exemple

Le Légionnaire du Christ est entraîné à mentir dès son entrée dans la congrégation. Certes, il n'y a pas de cours de mensonges, lesquels seraient enseignés à la suite des cours de chant grégorien le vendredi soir. Non : l'approche est plus subtile et se fait à travers des exemples et des consignes. A l'intérieur de la Légion, une grande variété de subterfuges permet de justifier les mensonges, et étonnamment, certains anciens légionnaires continuent pendant des années à utiliser ce genre de pratiques. Pire : plusieurs anciens membres de la Légion croient faire avancer le «Règne du Christ», en envoyant à ReGAIN des lettres dans lesquelles ils défendent la Légion, en remplissant leurs lettres d'injures et d’obscénités. Apparemment, leurs capacités à discerner le bien du mal semblent s'être un peu estompées, alors qu'ils achèvent leurs lettres en utilisant des formules comme «Dans le Christ» ou «Je vais prier pour vous».

Commentaires du blogueur: J'ai aussi connu cela. Quand j'ai commencé à vouloir partager mes problèmes de conscience à l'Eglise, avant même les révélations sur la double vie de Maciel, j'ai eu des menaces et des intimidations de la part d'une membre du Regnum Christi et d'un légionnaire. Quand j'ai commencé ce blog, cela a été encore des menaces, des appels malveillants, parfois au milieu de la nuit pour m'empêcher de dormir; chaque fois que j'écrivais un article, quelqu'un m'inscrivait automatiquement à des dizaines de newsletters débiles, voire pornographiques, etc, etc. Tout cela, bien sûr, devait être "pour la plus grande gloire de Dieu, j'imagine?

Lire la suite...

samedi 9 janvier 2010

Une vision érotisée du sacerdoce

La théologie naturelle repose sur un axiome de base : il y a toujours quelques similitudes entre la cause et son effet. On ne peut en effet dire que « Dieu est bon » que parce que nous faisons l’expérience, au cours de notre vie, de ce qui est bon.

En ce qui concerne la Légion du Christ, on entend parmi les membres de la Congrégation ou du mouvement, un raisonnement complètement inverse : la vie dépravée du fondateur de la Congrégation n’aurait eu pratiquement aucune conséquence sur la Légion elle-même. L’Esprit-Saint, qui est toujours à l’œuvre, aurait réussi à utiliser le père Maciel, « malgré lui » pour créer, sans faute, la congrégation des Légionnaires du Christ.

Je ne crois pas à cette interprétation… et j’aimerais aujourd’hui expliquer pourquoi. L’article que je propose, encore une fois, n’est que le fruit de mes réflexions personnelles, et je comprends qu’il puisse choquer certaines personnes. J’espère qu’on saura me pardonner si je me trompe.

Lire la suite...

vendredi 4 décembre 2009

Comment fonctionne le recrutement à la Légion du Christ? la "captation"

Un article écrit par un ancien membre de la congrégation des légionnaires du Christ, qui décrit par le menu la méthodologie utilisée pour obtenir de nouveaux membres.

Les Légionnaires sont sensibilisés dès le début de leur formation à cette urgence apostolique : pour porter du fruit, la Légion doit d’abord grandir. Aussi, il faut prier et mettre en place tous les moyens pour permettre à des jeunes de découvrir l’appel et d’y répondre. Tous les Légionnaires reçoivent la mission de trouver au moins une vocation par an. Pendant leurs « pratiques apostoliques », plus de la moitié des Légionnaires sont envoyés aux quatre coins du monde avec la nomination très officielle de « recruteur vocationnel ».

Lire la suite...

jeudi 3 décembre 2009

Comment se fait le discernement dans la Légion ? C'est simple, il n'y en a pas!

Il y a une idée omniprésente dans les prédications, les homélies, les retraites, les lectures à table : une idée diffusée en permanence, parfois de façon très subtile, et qui contraint la volonté, plus qu’elle ne l’attire. Cette idée pourrait se résumer de cette façon :

« L’avenir de l’Eglise dépend de toi, de ta générosité, de la réponse que tu donneras à l’appel de Dieu. Si tu renonces, tu seras triste comme le jeune homme riche, car tu n’auras pas pu accomplir ce que Dieu attend de toi. Alors, il ne te restera que tes yeux pour pleurer et pour invoquer la miséricorde de Dieu au soir de ta vie.

Lire la suite...

mercredi 2 décembre 2009

Comment la Légion détruit la personnalité propre de ses membres? "l'intégration"

Gimnasia.jpgUne fois entré dans la Congrégation, tout le système de formation est basé sur « l’intégration » : il faut apprendre à renoncer à nos désirs et nos critères pour embrasser, dans la foi, ceux de la Congrégation. Cette idée d’intégration était d’ailleurs exaltée comme l’acte suprême de la vie religieuse : le plus beau don que nous pouvions faire à Dieu, c’était de mourir à nous-mêmes, de renoncer par amour à l’usage de notre liberté.

Lire la suite...

mardi 1 décembre 2009

Comment la Légion isole ses membres du monde et de leur propre famille

On sent très vite qu’il y a deux univers totalement distincts dans l’esprit des légionnaires : « le monde », c'est-à-dire, « ceux de dehors », et « ceux de dedans ». Bien que la séparation soit souvent vécue dans la douleur, les légionnaires n’ont pas le temps – ni même le droit ! – d’exprimer leurs sentiments de tristesse à l’idée de devoir se couper de leurs relations familiales, de leurs amis, etc.

Lire la suite...

lundi 30 novembre 2009

Comment la Légion garde-t-elle un contrôle absolu sur ses membres ? Un rythme de vie démentiel...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Le légionnaire doit apprendre à rentabiliser son temps, car son temps ne lui appartient pas. Il faut donc l’aider à couper court avec toute tentation de paresse ou d’oisiveté. Voici à peu près comment se déroulaient régulièrement nos journées :

Lire la suite...

dimanche 29 novembre 2009

Culte du fondateur et de ses écrits

219.jpgMême si le père Maciel est maintenant tombé en disgrâce aux yeux du monde, il est intéressant de voir comment, au sein de même de l'Eglise Catholique, et en toute impunité, parfois soutenu aveuglément par de nombreux évêques et cardinaux de la curie romaine, il avait réussi à se créer une image de saint vivant, comme le font les gourous des sectes les plus grotesques. Quelle honte pour l'Eglise de n'avoir rien vu...

Lire la suite...

samedi 28 novembre 2009

Spiritualité à la Légion du Christ: une idéologie volontariste!

225.jpgC’est l’anti-sainteté, le plus grand danger de la vie spirituelle : le désir d’être parfait. C’est un piège spirituel très pernicieux, car il signe l’arrêt de mort de la vie spirituelle. Comment devenir saint, si je crois que le principe de ma sainteté se trouve en moi-même plutôt qu’en Dieu ?
Combien de fois ai-je rencontré ce travers chez des légionnaires du Christ ? Il n’y a rien de plus dangereux que les fausses apparences de sainteté !

Lire la suite...

vendredi 27 novembre 2009

Culture du secret et sentiment de persécution

Dans la Légion, la « vertu évangélique » de discrétion est pratiquée, spécialement avec les étrangers. Une telle prudence est prétendue nécessaire pour la préservation et la défense de la Congrégation, ainsi que pour des raisons « d’efficacité apostolique », afin que les légionnaires puissent jouir d’une plus grande liberté d’action.

Lire la suite...