EXLCBLOG.INFO Prévention à l'égard de la Légion du Christ et du Regnum Christi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 20 mars 2013

« C’est à leurs fruits que vous les reconnaitrez »

Michael_Langone.jpgLe cri d’alarme de Michael Langone, directeur de l’ICSA, reconnu comme l’un des plus grands experts mondiaux du phénomène sectaire, à propos de la Légion du Christ et du Regnum Christi. Dans cette intervention, il invite les dirigeants de l’Eglise à ne pas se laisser berner par les apparences : la Légion laisse derrière elle des âmes brisées et des vies détruites.

Lire la suite...

mercredi 21 mars 2012

Une terrible vérité

La_salette.jpgA l'occasion de la venue de Benoît XVI au Mexique, les victimes du père Maciel qui continuent d'être somptueusement ignorés par les légionnaires, voire insultés par le Cardinal De Paolis, font paraitre ce manifeste. Il font publier également un livre contenant plus de 200 archives provenant du dossier Maciel, au Vatican.

J'aurais aimé pouvoir dire que ce qui est dit là est faux. Mais je ne peux, sans trahir la vérité. L'Evangile de dimanche dernier m'a rappelé une nouvelle fois mon devoir de conscience, et aujourd'hui, je ne peux plus taire cette terrible vérité:

"quand la lumière est venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. En effet, tout homme qui fait le mal déteste la lumière: il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne lui soient reprochées; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient reconnues comme des œuvres de Dieu." Jn 19, 21.

Or cette terrible vérité, c'est que c'est le Vatican qui est coupable. Et que Benoît XVI, pour des raisons que je ne m'explique pas, a fait des choix bien difficiles à comprendre. Et tant pis si cela fait mal: on ne construit pas l'Eglise sur des mensonges.

Manifeste publique à l'attention de Benoît XVI. Mars 2012.

Original en espagnol ici

A l'image de nos espoirs de vérité et de justice dans l'Eglise, quelques uns des anciens légionnaires du Christ qui étaient aux côtés des signataires de la lettre ouverte adressée à votre prédécesseur Jean-Paul II, sont aujourd'hui morts. A partir de 1997, nous avons espéré avec eux, qu'au lieu d'être ignorés et réprimandés par les autorités ecclésiastiques, nous recevrions une réponse à cette lettre, et ensuite, qu'on respecterait à notre égard la vérité, la charité et le droit qui nous étaient dus, en raison de la plainte canonique que nous avions déposé à Rome le 17 octobre 1998 auprès de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, laquelle était présidée à cette époque par Votre Sainteté.

Il y a environ un an et demi, vous avez affirmé au journaliste Peter Seewald « n'avoir eu d'indices concrets (au sujet des accusations contre le père Marcial Maciel) qu'à partir de l'an 2000 ». Mais nous, dans l'esprit du Concile de Sardique – un concile, certes, un peu oublié – nous avions adressé il y a quinze ans une lettre à Jean-Paul II. Celle-ci avait été apportée au Vatican par le nonce apostolique Justo Mullor Garcia, afin d'être dûment remise au Pape. Nous y exposions nos convictions, dans une attitude respectueuse et confiante. Nous proposions également de nous soumettre immédiatement aux interrogatoires et jugements nécessaires, de façon à faire apparaître la vérité, et qu'ainsi, les uns et les autres, Marcial Maciel et nous-mêmes, pour le bien de société et de l'Eglise, nous puissions être examinés par un procès canonique en bonne et due forme.

Lire la suite...

mercredi 22 février 2012

Séparer le bon grain de l'ivraie

vulpin-champ-de-ble-505.jpg«Comme nous n'avons aucun motif de honte, nous ne voulons rien cacher ; nous n'employons pas n'importe quel procédé, et nous ne falsifions pas la parole de Dieu.»
2 Cor 4, 2

20 signaux avertisseurs de problèmes dans les nouveaux groupes religieux

par Peter J. Vere
Original de l'article en anglais ici

Résumé : l’auteur reprend une conférence donnée par le père Francis Morrisey lors d'un congrès de Droit Canonique. Dans cette intervention, le père Morrisey réfléchissait sur les raisons expliquant la prolifération de nouvelles communautés dans l'Eglise, ainsi que sur les signaux permettant d'identifier si une communauté transgresse les règles de l'Eglise.
Depuis la clôture du Concile Vatican II, un nombre important de nouvelles communautés est apparu dans l'Eglise. Alors que certaines de ces communautés semblent avoir pris un bon départ, sur des bases solides, d'autres ont quitté le droit chemin. Cela est probablement dû à des carences doctrinales ou à des pratiques douteuses.

Drapeaux rouges. Signaux d’alarme

En tant que juriste, spécialisé dans le Droit Canonique, on me demande souvent sur quoi se base l’Eglise pour évaluer les nouveaux groupes qui se développent en son sein. Bien que non exhaustive, la liste suivante fait état d’un assez grand nombre de points auxquels tout canoniste peut se référer pour examiner une nouvelle communauté.

Lire la suite...

dimanche 19 février 2012

La lettre du père Ferreira Correa de 1956

IZQ.-DER. P. LUIS FERREIRA MONS. ARAIZA . NP.C'est peut-être l'un des documents les plus effrayants de l'affaire Maciel, dont je voulais mettre en ligne la traduction depuis longtemps. Le père Ferreira Correa, jeune prêtre diocésain, avait été confié par son évêque au père Maciel pour seconder ce dernier dans son projet de fondation. En 1956, après avoir tout essayé pour aider le père Maciel à sortir de ses addictions, il finit par alerter lui-même les autorités ecclésiales sur les turpitudes du fondateur. Cette lettre, qui fait suite à d'autres courriers de dénonciation, conduira l'Eglise à diligenter enfin une première enquête qui s'achèvera en 1959, par un magnifique coup d'éponge sur Maciel, au motif "qu'on juge l'arbre à ses fruits" (sic).

A.R.T.
Ecole Apostolique du Sacré Coeur
Quinta Pacelli, Calle
Tlalpam 2

Le 23 août 1956

A son excellence Mgr. Francisco Orozco Lomeli
Vicaire Général
Archidiocèse de Mexico
Ville de Mexico

Votre excellence,

Conformément à la convocation que Votre Excellence a daigné m'envoyer et obéissant à l'ordre de Votre Excellence d'exprimer dans un rapport détaillé tous les faits relatifs à certains faits qui touchent à la façon de procéder et d'être du révérend père Marcial Maciel, Fondateur et Supérieur Général de cet Institut Religieux, moi, Luis Ferreira Correa, religieux profès perpétuel, âgé de 41 ans, actuellement Recteur de l'Ecole Apostolique du Sacré Coeur de Tlalpan, D.F., et Vicaire Général de cet Institut des Missionnaires du Sacré Coeur et de la Vierge des Douleurs, faisant le serment de dire la vérité, toute la vérité et rien que la vérité, devant Votre Excellence, je me vois obligé d'exprimer les faits suivants:

Lire la suite...

samedi 2 octobre 2010

La Légion du Christ est-elle une oeuvre de Dieu... ou une secte? 3ème partie

Pour illustrer les deux articles précédents, je publie aujourd'hui un commentaire qui est apparu il y a quelques jours sur le blog du Trastevere, et que l'on peut lire actuellement sur la première page du site espagnol de l'AAAEGRLC (Association d'Aide aux Victimes des Enseignements du Groupe Religieux Légionnaires du Christ)

Il s'agit d'une réponse écrite par un ancien légionnaire à un autre ancien, sorti récemment de la congrégation. Comme le notait le site Internet exlcesp.com, il s'agit d'une «synthèse magistrale», qui manifeste brillamment le problème de l'emprise psychologique que la Légion du Christ, comme la plupart des sectes, conserve sur ses anciens adeptes.

Il m'apparait de plus en plus qu'il faut un certain temps (plusieurs années, en général) – et un minimum d'honnêteté personnelle - pour parvenir à sortir du halo de culpabilité que la Légion tisse dans les esprits de ses membres... Car on est ici au coeur du problème: une spiritualité bâtie entièrement sur des fondements idéologiques culpabilisants et des techniques de manipulation psychologique insinue dans l'esprit de ses adeptes un besoin insatiable d'auto-justification et une attitude assez aberrante de déni, parfois même des années après que ces derniers aient quitté l'ordre. Ces comportements, convulsifs et irrationnels, appartiennent à ce que les psychologues catégorisent dans les Troubles de Stress Post-Traumatique.

Lire la suite...

lundi 13 septembre 2010

La Légion du Christ est-elle une oeuvre de Dieu... ou une secte? 2ème partie

Paul Lennon et moi ICSA

Paul Lennon, et moi-même, lors du Congrès de l'ICSA, en juillet 2010

J'aimerais, dans la seconde partie de cet article, publier un document qui est, je crois, l'analyse la plus brillante faite jusqu'à ce jour sur les déviances structurelles au sein de la Légion du Christ. Il s'agit d'une conférence de l'ancien légionnaire Paul Lennon, donnée le 18 octobre 2003, au cours du Congrès de l'American Family Foundation (AFF) - qui prendra ensuite le nom d'International Cultic Studies Association (ICSA) - à Hartford, dans le Connecticut.

Paul Lennon est un ancien Légionnaire, qui se dit volontiers irlandais de naissance et mexicain de coeur. Après avoir passé 23 ans dans la congrégation, et malgré ses nombreux succés missionnaires, Paul Lennon a progressivement remis en cause certains aspects de la méthodologie apostolique légionnaire. Et puis un jour, il s'est opposé publiquement au père Maciel. Une telle opposition n'était pas admissible. Son départ fut immédiat.

Après avoir quitté la Légion du Christ, Paul Lennon a passé cinq ans au service de l'Eglise diocésaine de Washington. Pendant cette période de transition et de guérison, il a repris des études de psychologie. Comme Juan José Vaca, ce choix d'étude n'était certainement pas innocent: il avait besoin de clés d'interprétations pour comprendre, analyser et mettre des mots sur son expérience de vie à l'intérieur de la congrégation. C'est ainsi qu'il a ouvert les yeux sur une réalité qui s'imposait de plus en plus à lui comme une évidence: la Légion du Christ fonctionne comme une secte. A tous les points de vue.

Lire la suite...

mardi 7 septembre 2010

La Légion du Christ est-elle une oeuvre de Dieu... ou une secte? 1ère partie

«Dans ses mystérieux desseins, Dieu a choisi le père Maciel comme instrument pour fonder la Légion du Christ et le mouvement Regnum Christi et nous remercions Dieu pour le bien réalisé».

Cette phrase, qui est tirée du communiqué de la Légion du Christ du vendredi 26 mars 2010 résume la position des dirigeants de la congrégation au cours de ces derniers mois: le père Maciel était un grand pécheur, et nous reconnaissons avec tristesse ses faiblesses, mais «mystérieusement», il a été l'instrument que Dieu a choisi pour fonder la congrégation.

Dès lors, la Légion s'est retranchée dans une attitude assez paradoxale, qui relève d'une certaine forme de schizophrénie: prouver au monde et aux autorités ecclésiastiques que, malgré les moeurs dépravés de son fondateur, la Légion est une oeuvre de Dieu ainsi qu'un signe d'espérance pour l'Eglise. Et que donc, elle n'a rien à se reprocher. Défendre une telle position était une gageure, plus difficile à tenir sans doute que la quadrature du cercle. Et pourtant, c'est ce que les supérieurs de la Congrégation ont essayé de faire, dans un schéma d'actuation assez similaire à ce qui avait eu lieu, une cinquantaine d'années auparavant, lors de la première visite apostolique (56-59)... laquelle, après quelques rebondissements machiavéliques, avait finalement permis au père Maciel d'être réhabilité dans sa fonction de directeur général de la congrégation, et, au passage, d'être blanchi de toutes les accusations qui pesaient sur lui.

Lire la suite...

vendredi 20 août 2010

La sagesse du père Peter Cronin (1949-1999)

Peter Cronin

Je publie aujourd'hui une lettre qui a été écrite par le père Peter Cronin, prêtre irlandais, qui a été Légionnaire du Christ pendant vingt ans... avant de rejoindre l'archidiocèse de Washington, en 1985. Après quelques années de recul, le père Cronin revient sur son expérience de vie à la Légion, et propose une analyse d'une très grande finesse. Il finit sa vie prématurément, à l'âge de 50 ans. Le père Cronin a écrit cette lettre le 23 octobre 1996, à l'attention de Pat Kenny, un animateur de radio qui s'était intéressé à la question.

Je joins, à la suite de la lettre, une courte biographie du père Cronin.

La version originale de cette lettre, en anglais, se trouve sur le site de Regain Network.

Je remercie de nouveau l'aimable personne qui nous offre cette magnifique traduction.

La Légion du Christ : une Organisation sectaire.

Je suis un prêtre catholique, curé de l’Eglise St Michel Archange : une grande paroisse dans le Silverspring MD, aux portes de Washington DC. Je me suis rendu, il y a une semaine en Irlande, à l’occasion d’un mariage et j’ai entendu quelques commentaires dans votre programme radiophonique à propos de la Légion du Christ. Ils ont d’autant plus retenu mon attention que j’y ai passé une grande partie de ma vie, de 1965 à 1985.

Au tout jeune âge de 16 ans, j’ai obtenu le Certificat de fin d’études à Drimnagh Castle et avec quelques 20 autres élèves, j’ai rejoint les légionnaires qui se trouvaient à Belgard Castle à Clondalkin.

Lire la suite...

lundi 1 février 2010

Surtout ne pensez pas trop : on va le faire à votre place !

Fusee_NASA_separation.jpgLa photo que j’ai choisie pour illustrer cet article surprendra sans doute un peu. C’est l’image qui m’est venu à l’esprit quand j’ai pris connaissance de cette lettre interne, distribuée récemment aux prêtres et religieux de la Légion du Christ des Etats-Unis et du Canada. Il s’agit du moment où une navette spatiale se sépare de ses propulseurs, avant d'aller continuer sa mission… Comprenne qui pourra !

Malgré les démentis qui ont pu être fait, j’ai reçu ce matin une confirmation irréfutable que cette lettre a bien été écrite et distribuée. Elle provient de la Direction Territoriale des USA et du Canada.

Cette lettre a pour objectif de donner des indications précises sur la façon de répondre aux différentes questions relatives à la crise actuelle (talking points).

Que faut-il en penser ?

Post Scriptum:

On m'informe, de sources sûres, que ce document n'est pas récent, mais aurait été distribué il y a un peu plus d'un an... c'est-à-dire peu de temps avant la révélation officielle de la double vie du fondateur.

Lire la suite...

mercredi 30 décembre 2009

Pour en finir avec le Monstre...

Marcial_le_Maudit.jpg Voici la fameuse lettre de l'ancien légionnaire, Juan José Vaca, qui a été l'un des principaux accusateurs contre le père Maciel. Cette lettre a été publiée dans les appendices du livre de Fernando M. González: "Marcial Maciel, los legionarios de Cristo: testimonios y documentos inéditos." (Marcial Maciel, les Légionnaires du Christ, témoignages et documents inédits). Vous pouvez lire le fac-similé de cette lettre en espagnol ici. Juan José Vaca est actuellement professeur à New York, USA.

Lire la suite...

lundi 21 décembre 2009

Pourquoi la première Visite Apostolique, dans les années 50, a-t-elle échouée?

Le décalage entre l'histoire qu'on nous racontait "de l'intérieur" et la réalité est parfois abyssal. Alors que la seconde Visite Apostolique est en cours, il nous paraît opportun de publier cet article paru en juillet 2009 sur le blog de Cassandra Jones. Il traite du premier procès de l'Eglise contre le père Maciel, à la fin des années 50. Il est intéressant de noter que l'erreur des Visiteurs Apostoliques démontre la capacité prodigieuse de la Légion "à bluffer et mettre de la poudre aux yeux" des plus hautes autorités ecclésiastiques. Pris par un terrible sentiment de culpabilité, la plupart des victimes d'abus sexuels ont préféré mentir aux Visiteurs, plutôt que risquer de "trahir" le père Maciel et la Légion du Christ, qu'ils pensaient encore être d'inspiration divine.

Mais le drame, c'est que cette erreur - malgré les dénonciations déjà enregistrées dans les dossiers - a eu pour effet de renforcer considérablement la Légion du Christ et le père Maciel. Après cet évènement, qui pouvait critiquer encore la Légion du Christ? Qui pouvait avoir encore des soupçons à l'égard du père Maciel?

Lire la suite...

mardi 15 décembre 2009

Une opération Walkyrie au sein de la Légion du Christ?

bombeA.jpg Voici une lettre que nous avons reçu aujourd'hui. La traduction, rapide, n'est peut-être pas de bonne qualité, mais le style de la lettre et les informations qu'elle contient nous laisse penser qu'elle est authentique. Nous ne savons pas qui sont les auteurs de cette lettre, mais il semble qu'il s'agisse de membres actuels de la Congrégation des Légionnaires du Christ et du Regnum Christi. Et ça, c'est une vraie bombe!

Version originale en espagnol ajoutée à la fin.

Que ton Règne vienne !

VINCE IN BONO MALUM

A TOUS LES LEGIONNAIRES DU CHRIST ET MEMBRES CONSACRES DU MOUVEMENT REGNUM CHRISTI

Introduction

Vaincre le mal par le bien et le mensonge par la vérité est le but de cette lettre qui a pour seul but de mettre de la lumière sur les questions que de nombreux légionnaires du Christ et membres du Regnum Christi portent dans leur tête et dans leur cœur. Vous trouverez ici les réponses que vos supérieurs et directeurs ne veulent pas vous donner.

Ceux qui ont écrit ces lignes ne sont ni des francs-maçons, ni des jésuites, ni des marxistes, ni des juifs, ni de membres de l’Opus Dei, ni toutes ces puissances que le P. Marcial Maciel présentait comme ses ennemis ou des ennemis de la Légion du Christ. Nous sommes de tes frères et nous désirons t’apporter notre soutien, parce que nous croyons qu’il est nécessaire de vivre dans le bien et dans la vérité.

Lire la suite...

samedi 28 novembre 2009

La fille du pécheur Légionnaire du Christ

mex-milsem617-02.jpgPar Idoia Sota et José Manuel Vidal
Dimanche 9 août 2009
« Je n’aurais jamais choisi un tel chemin pour ma vie… Lorsque j’ai fait la connaissance de cet homme, j’étais mineure… Ni ma fille, ni moi-même, n’avons su qui il était vraiment jusqu’à la fin ». C’est la première fois que Norma Hilda Baños met des paroles sur sa propre histoire et, avec ces derniers, le secret gardé depuis si longtemps, le péché qui la poursuit, prend corps devant elle.

Lire la suite...

vendredi 27 novembre 2009

Bataille finale pour les Légionnaires. Interview exclusive du père Thomas Berg

Berg.jpgVoici un article publié il y a quelques mois sur le site eucharistie.free.fr.
Qu'il est bon de voir des membres de la Congrégation se "réveiller" enfin! Cette interview est d'une justesse étonnante.

Le 13 juillet 2009 - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - La visite apostolique annoncée de la congrégation des Légionnaires du Christ va commencer dans deux jours.

Lire la suite...